Lerecours-actualites-capital

Cécile et Philippe Victor, 47 et 45 ans, propriétaires dans l’Hérault. Sollicité par leurs soins, la Financière Autrement a détecté sept erreurs dans le TEG de leur crédit de 360 000 euros, souscrit en 2008. Leur banque a fini par renégocier à la baisse.

cecileetPhilippeVotre crédit immobilier est trop ancien pour qu’il soit rentable ou renégocier ? Tentez alors une ultime astuce en vérifiant si son taux effectif global (TEG), indicateur de son coût total, est exact. En cas d’erreur, la loi considère en effet que votre choix a été faussé. Suffisant

pour que la banque soit condamnée à recalculer les mensualités dues au taux d’intêret légal en vigueur d’année en année (et égal à zéro depuis 2013) ou, dans certains cas, pour qu’elle soit totalement déchue de ses intérêts…

> Lire la suite de l’article du Capital de décembre 2014.