TOP 10
Comparatif des banques et de leurs erreurs

/ / / Comparatif des banques et de leurs erreurs

Nous avons mené une observation sur 2779 dossiers qui nous ont été confiés par des particuliers dans le cadre de la vérification de la conformité de leur prêt immobilier.
Nos experts financiers et juridiques ont effectué un comparatif des banques pour établir un palmarès des établissements à l’origine d’anomalies préjudiciables pour le consommateur, et un palmarès des anomalies les plus récurrentes effectuées par ces mauvais élèves de l’univers bancaire.

Comparatif des banques : Le top 10 des banques qui ont le plus d’anomalies

Aucun nom du paysage bancaire français n’épargne les consommateurs.
A la première place du podium, le Crédit Foncier dont 85% des prêts étudiés par Lerecours comportent une ou des anomalies suffisantes pour obtenir la substitution du taux d’intérêt nominal par le taux d’intérêt légal.
Les 2ème et 3ème places sont occupées par la Caisse d’Epargne et BNP Paribas, qui ont respectivement 83 % et 81% de leurs prêts concernés par la présence d’anomalies significatives et suffisantes pour obtenir cette même sanction.

Récupérez vos intérêts
et offrez un grand bol d’air à vos finances

ET SI VOTRE BANQUE VOUS DEVAIT DE L’ARGENT

Le top 10 des anomalies les plus fréquentes

Le manque de clarté et de transparence dans la constitution des contrats de prêt entrainent fréquemment des erreurs qui rendent la conformité du prêt contestable. Qu’il s’agisse d’une erreur d’origine mathématique ou d’une erreur de formalisme, leur présence est récurrente.

En première position l’erreur de calcul en année bancaire est présente dans 43% des prêts étudiés. Viennent ensuite les coûts liés aux revenus mal évalués ou non intégrés dans le calcul du taux effectif global et les frais notariés, respectivement en 2ème et 3ème place.

Focus sur les 10 mauvais élèves français et les anomalies les plus récurrentes.

Lerecours-Comparatif des banques

Ce comparatif confirme ainsi que les banques ne sont pas très rigoureuses et vigilantes quant au montage des dossiers de prêt de leurs clients. Les consommateurs ayant contracté un prêt ne sont donc pas à l’abri d’avoir un dossier qui comporte des anomalies bancaires. Dans ce cas ils peuvent faire annuler les intérêts de leur prêt immobilier.

A lire également

1 390 vues